Association soutenue par la

Divers

Publication "Passerelle" : La terre est à nous ! Pour la fonction sociale du foncier, résistances et alternatives

26/03/2014

Le CAJ a contribué à ce numéro de la collection Passerelle, coordonné par l'association AITEC, en écrivant l'article "Se réapproprier le droit pour retrouver une prise sur l’usage du foncier".

Pour télécharger gratuitement le numéro ou pour commander des ouvrages papier : sur le site d'AITEC

Présentation de l'ouvrage :

Si l’on considérait que le foncier, rural comme urbain, avait une fonction indispensable pour la vie de tout être humain, comme l’eau ou l’air, et que la valeur d’usage serait prioritaire sur la valeur d’échange, nos villes et nos campagnes ne seraient-elles pas différentes ? De nombreux mouvements sociaux, chercheurs, organisations sociales, autorités locales et nationales et organismes internationaux sont préoccupés par la question de la fonction sociale du foncier et du logement, et ce, dans le monde entier. Il nous faut alors réfléchir à des formes de relation à la terre différentes de la propriété, c’est à dire différentes du droit d’abuser, de spéculer et d’exclure les autres.

Grâce à la contribution de nombreux acteurs, ce numéro porte des analyses et des expériences dédiées aux avancées de la fonction sociale du foncier et du logement dans différentes régions du monde Sa particularité tient à l’éclairage mis sur l’alliance possible entre les habitant-e-s et les paysan-ne-s, entre les enjeux ruraux et urbains.

Vous trouverez ainsi de nombreuses pistes d’analyse, des points communs, des alternatives et des résistances dans le monde entier.